Home

Fièvre chez les infirmières indépendantes à domicile.

C’est enfoncer une porte ouverte que de dire que les gens vivent plus longtemps. De meilleures méthodes de traitement font que les gens aussi après une intervention ou une maladie ont encore un bon avenir devant eux. En plus des soins à domicile adaptés, beaucoup de gens veulent rester le plus longtemps possible à la maison.

C’est possible grâce au soutien des infirmier(e)s à domicile. En Belgique il y a pour le moment environ 23.000 infirmiers à domicile pour assister les gens dans leurs soins journaliers. Plus de 15.000 d’entre eux travaillent comme infirmier(e)s indépendants, ce qui représente deux tiers du nombre total. Le budget disponible pour 2013 est de 1 milliard 200 millions d’euros, soit environ 4,6% du budget global de la sécurité sociale.

Pour bien gérer ce budget et répondre à une demande de plus en plus grande de soins à domicile, les représentants de ces prestataires de soins, sont fortement impliqués dans la concertations avec les institutions d’assurance (mutuelles) et le gouvernement. Cela ne passe dans une commission d’accord organisée par l’INAMI.

Ces représentants sont choisis par parmi les différentes associations professionnelles, qui défendent les intérêts de leurs membres, les infirmier(e)s à domicile. Quatre représentants sont délégués des services qui travaillent avec du personnel salarié, quatre représentants sont choisis parmi les associations professionnelles pour prestataires indépendants, et ce sur base du nombre de membres. Les associations professionnelles des infirmières indépendantes les plus importantes, aussi bien dans la partie flamande que dans la partie wallonne, se sont réunies en une Fédération, E-VITA (www.E-VITA.be).

Les dix organisations participantes sont l’association professionnelle pour infirmier(e)s indépendant(e)s (VBZV), l’association nationale des infirmières et sages-femmes catholiques (NVKVV), asbl Soins à domicile, asbl CT Paramedics, les cercles pour infirmières indépendantes Noorderkempen, Antwerpen et Flandre Occidentale sud, l’association des infirmières indépendantes de Belgique (AIIB) la Fédération des infirmières indépendantes de Belgique (FIIB), Association des infirmier(e)s indépendant(e)s de la Province du Luxembourg (AIIL) et VP-Plus.

Ensemble elles s’engagent pour garantir le maintien à domicile  des patients avec des soins de qualité, accessibles et continus. Une modernisation de la nomenclature existante et la disposition de moyens doivent rendre possible l’exécution de soins infirmiers de haute qualités au chevet du patient qui reste à la maison. Une collaboration multidisciplinaire avec les médecins, kinésithérapeutes, podologues, aides familiales, service sociaux…peut veiller à ce que l’hospitalisation, la revalidation, le rétablissement, soient atteints le plus vite possible à domicile, au sein de la sphère de vie du patient lui-même.

  • Nouvelles

    No post found

  • Contact

    • captcha